Fauve Hautot ne s’est jamais lassée de Danse avec les Stars

24/04/2024 | A vos télécommandes, Actualités, Danse, Mais aussi ..., Télé

Fauve Hautot (ici à gauche, en compagnie des autres juges) a toujours appris quelque chose à Danse avec les stars. Photo Pixeline/TF1

Quand on pense à Danse avec les Stars, c’est le premier nom auquel on pense. Avec son camarade Chris Marques, également présent depuis les débuts, Fauve Hautot n’a pas manqué la moindre saison, se distinguant comme danseuse en emmenant quatre de ses partenaires (Emmanuel Moire, Samir El Gueddari, Tayc et Billy Crawford) à la victoire mais aussi comme juge, une position qu’elle occupe, de nouveau, cette année.

Depuis la première diffusion en 2011, la jeune femme n’a donc jamais quitté le navire : « Je ne me suis jamais ennuyée sur cette émission, j’ai toujours eu l’impression d’apprendre quelque chose, indique-t-elle. Les premières saisons comme danseuse m’ont permis de progresser, de comprendre la mécanique d’une émission de télévision avec les caméras, la façon de filmer la danse. Ensuite, je suis passée juge durant les saisons 6 à 8 et ça m’a permis de m’affirmer alors que j’étais quelqu’un d’assez timide, j’avais beaucoup moins en confiance en moi qu’aujourd’hui. Ayant continué à travailler durant ces années, lorsque je suis revenue comme danseuse dans la saison 9, j’avais des nouvelles choses à montrer mais durant la saison 12 avec Billy (Crawford) il était acté dans ma tête que je ne ferais pas la saison suivante. »

En lui proposant de revenir comme juge, la production a néanmoins réussi à la convaincre : « J’ai une vision de la danse plus précise, plus concise et je sais ce que que je peux apporter. Je sais mieux comment construire mes discours, trouver les mots justes, que lors de ma première expérience comme juge. Mon challenge était de trouver comment transmettre ma passion de la danse à travers ce siège. »

Donner des notes et critiquer les performances de danseurs qui ont été ses camarades de jeu pendant des années ne lui a jamais posé de problème. « Je sais pourquoi je suis là, j’ai envie de voir de sublimes chorégraphies et si je peux aider les candidats à lâcher prise et les danseurs à utiliser tout cet espace, ce plateau qui est un fabuleux terrain de jeu, j’en suis très heureuse. Mes commentaires peuvent être bruts mais ce n’est jamais gratuit ou méchant, c’est toujours pour élever le niveau de performances. »

Sa réaction à la présence de la star américaine James Denton durant cette saison 13 ? « Je vais être franche, je n’ai jamais vu Desperate Housewives, j’étais beaucoup en vadrouille au moment où la série est passée mais c’est promis je vais la regarder », sourit-elle.

Spécialiste de Danse avec les stars, Fauve Hautot connaît forcément les clefs de la réussite : « Il faut créer des histoires, c’est fondamental sinon ça ne reste que de la technique, insiste-t-elle. Je veux être embarquée à chaque fois dans un court-métrage dansant, je veux des candidats capables de m’émouvoir. »

Selon la quadruple lauréate du concours, « DALS est vraiment un long chemin, une compétition de danse mais qui se joue à 50 % sur le mental. Il faut garder l’énergie, la rigueur, la concentration au fil des semaines tout en s’amusant et en savourant car c’est une expérience rare dans une vie, une mise à nue vertigineuse. Le travail, la fusion avec l’autre, la confiance envers l’autre sont importantes. Il faut que 1 + 1 = 1, poursuit-elle. Je prends l’exemple de Michou qui partait de rien, qui a su créer une super alchimie, un super binôme avec Elsa (Bois) et qui, à force de travail, accède à une super place (3e en l’occurrence). »

Finale de Danse avec les stars, ce vendredi 26 avril entre l’humoriste Inès Reg (accompagnée de Christophe Licata), Natasha Saint-Pier (Anthony Colette) et Nico Capone (Inès Vandamme).

 

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux.

Marie Déboul, une humoriste féministe qui n’a jamais renoncé à sa vie d’artiste

Dès son plus jeune âge, Marie Déboul a rêvé de brûler les planches. Que ce soit dans les rangs de l’école ou dans sa...

Le musée de l’illusion va mettre à mal tous vos repères

En quête d’idées de sortie pour agrémenter les premières semaines des vacances d’été ? Planète Lille a testé pour vous le...

Bruno Berberes est venu détecter de nouveaux talents à Lille

En préambule du concert donné samedi soir au Casino Barrière de Lille dans le cadre de la tournée d’été The Voice, des...

Clara Luciani s’est lancée dans le doublage voix avec « Zak et Wowo, la légende de Lendarys »

Depuis ce mercredi 3 juillet, les enfants, petits et grands, peuvent se rendre dans les salles obscures suivre les...

Claire Chust a croisé du beau monde dans son embouteillage

Fort du succès du premier opus, David Charhon a décidé de se replonger dans L’incroyable embouteillage en invitant, une...

L’ex-miss France, Rachel Legrain-Trapani, sur les planches et déjà à Avignon

Après moins de trois mois d’expérience du théâtre, Rachel Legrain-Trapani va découvrir, dès ce mardi 2 juillet, le festival...

Julie Botet va présenter son Bébé au festival d’Avignon

Parmi les dix spectacles retenus cette année par le Conseil régional des Hauts-de-France pour un accompagnement au Festival...

La tournée « The Voice » a mis le feu au Casino Barrière de Lille

Depuis son lancement en 2012, le télé-crochet musical de TF1 a conquis ses lettres de noblesse. The Voice a révélé une...

Chantal Ladesou est toujours aussi débordante d’énergie

Que ce soit au théâtre avec la pièce 1983 ou dans son seule en scène On the road again ; au cinéma dans Chasse gardée (avec...

Les confidences de Nathalie Marquay-Pernaut

Invitée du salon du livre de Bondues au mois de mars, l’ex-miss France Nathalie Marquay-Pernaut, native de Comines, était,...
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x