Christelle Reboul ne veut pas s’installer dans un registre

10/05/2024 | Actualités, Séries, Spéctacles, Télé, Théâtre/Humour

Ce samedi 11 mai, le public du Colisée de Lens va avoir le plaisir de découvrir Christelle Reboul dans la peau de Corinne, une femme qui va tout tenter pour raviver la flamme avec son mari Didier, leur couple étant usé par 25 années de vie commune. Ave César est une pièce de Michele Riml, mise en scène par Eric Laugerias, que le duo de comédiens aura joué pendant près d’un an et demi. « Une pièce qui a très bien fonctionné malgré les émeutes et les grèves, sourit Christelle Reboul. Une pièce super agréable à jouer avec des montagnes russes, on passe vite du drame à la comédie, du burlesque au pathétique. Il y a cette tonalité anglo-saxonne qui fait toute l’originalité. »

Passer d’une émotion à l’autre n’est pas un exercice forcément facile mais comme le souligne la comédienne, « C’est plus excitant, moins monotone, ça donne plus de marge pour créer, se renouveler d’autant qu’Eric Laugerias nous a donné une grande liberté. »

« En confiance », avec Frédéric Bouraly, avec lequel elle avait déjà travaillé, Christelle Reboul n’a pas hésité à pousser loin son personnage : « Corinne n’a pas froid aux yeux, on le voit quand elle met sa tenue de Catwoman mais elle se rend aussi compte à un moment donné qu’elle est un peu ridicule. C’est une pièce miroir où les gens se reconnaissent à différents niveaux, c’est une heure et demie d’introspection sur les fonctionnements hommes-femmes, d’ailleurs le décor miroir au dessus du plafond me faisait un peu penser à un microscope à travers lequel on observe tout ce qui impacte une vie de couple : les enfants, le travail, les déménagements… »

Très à l’aise au théâtre, où elle aime explorer différents registres, comme elle l’a fait en jouant du classique avec le Bérénice de Racine, Christelle Reboul a pourtant acquis, essentiellement, sa notorité grâce à la télévision et, notamment, ce personnage d’Amélie Dubernet-Carton, une mère de famille catho un peu coincée, dans la série de TF1 Nos chers voisins.

« On a fait jusqu’à douze millions de téléspectateurs, ça m’a amené une très jolie notoriété, confesse-t-elle. On a été diffusés pendant cinq ans (2012-2017) juste après le journal télévisé. C’est fou de voir à quel point la télévision peut rentrer dans l’intimité des gens, on a fait un peu partie de leur famille pendant des années. »

Ce programme court a aussi créé de formidables liens entre des comédiens très populaires (Gil Alma, Issa Doumbia, Martin Lamotte, Almaury de Crayencour…). « Il y a eu un avant et un après Nos chers voisins, on se revoit tous. Ce programme court nous a beacoup apporté. »

Les téléspectateurs de TF1 ont retrouvé Christelle Reboul dans une autre série phare de la chaîne mais cette fois dans un rôle secondaire, celui de Delphine Delobel, la maman maltraitante de Greg, un élève de l’institut de cuisine Auguste Armand dans Ici tout commence. « C’est la puissance de notre métier, aller tellement profondément dans l’humain, être ce passeur, ce révélateur d’émotions, apprécie-t-elle. J’aime faire des choses très différentes, ne pas m’installer dans un registre. »

Christelle Reboul est à l’affiche de la pièce de théâtre « Ave César » avec Frédéric Bouraly, ce samedi 11 mai au Colisée de Lens et le mercredi 29 mai à l’espace Casadesus de Louvroil.

Christelle Reboul a acquis sa notoriété avec la série Nos chers voisins. Photo Laurent VU/TF1
Christelle Reboul avec Frédéric Bouraly dans la pièce Ave César. Photo Fabienne Rappeneau

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux.

Marie Déboul, une humoriste féministe qui n’a jamais renoncé à sa vie d’artiste

Dès son plus jeune âge, Marie Déboul a rêvé de brûler les planches. Que ce soit dans les rangs de l’école ou dans sa...

Le musée de l’illusion va mettre à mal tous vos repères

En quête d’idées de sortie pour agrémenter les premières semaines des vacances d’été ? Planète Lille a testé pour vous le...

Bruno Berberes est venu détecter de nouveaux talents à Lille

En préambule du concert donné samedi soir au Casino Barrière de Lille dans le cadre de la tournée d’été The Voice, des...

Clara Luciani s’est lancée dans le doublage voix avec « Zak et Wowo, la légende de Lendarys »

Depuis ce mercredi 3 juillet, les enfants, petits et grands, peuvent se rendre dans les salles obscures suivre les...

Claire Chust a croisé du beau monde dans son embouteillage

Fort du succès du premier opus, David Charhon a décidé de se replonger dans L’incroyable embouteillage en invitant, une...

L’ex-miss France, Rachel Legrain-Trapani, sur les planches et déjà à Avignon

Après moins de trois mois d’expérience du théâtre, Rachel Legrain-Trapani va découvrir, dès ce mardi 2 juillet, le festival...

Julie Botet va présenter son Bébé au festival d’Avignon

Parmi les dix spectacles retenus cette année par le Conseil régional des Hauts-de-France pour un accompagnement au Festival...

La tournée « The Voice » a mis le feu au Casino Barrière de Lille

Depuis son lancement en 2012, le télé-crochet musical de TF1 a conquis ses lettres de noblesse. The Voice a révélé une...

Chantal Ladesou est toujours aussi débordante d’énergie

Que ce soit au théâtre avec la pièce 1983 ou dans son seule en scène On the road again ; au cinéma dans Chasse gardée (avec...

Les confidences de Nathalie Marquay-Pernaut

Invitée du salon du livre de Bondues au mois de mars, l’ex-miss France Nathalie Marquay-Pernaut, native de Comines, était,...
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x