« Flo » ou l’histoire d’une femme amoureuse de la vie et de la mer

01/11/2023 | A l'affiche, Ciné

Symbole de liberté et de courage, pionnière dans le monde de la voile en devenant la première femme victorieuse de la Route du Rhum en 1990, Florence Arthaud a un nom connu de tous. Son histoire, son parcours l’est peut-être moins.

Son décès tragique dans un accident d’hélicoptère sur le tournage d’une émission de télévision en 2015 en Argentine a marqué les esprits mais cet ultime épisode d’une vie vécue à cent à l’heure avec tous les excès que cela peut laisser supposer ne figure toutefois pas dans le film « Flo » de sa grande amie Géraldine Danon : une fiction inspirée de la vie de Florence Arthaud plus qu’un véritable biopic, qui sort ce mercredi 1er novembre au cinéma.

« Je n’avais pas envie de traiter de l’Argentine et ça ne me paraissait pas représentatif de sa vie, confie la réalisatrice. La première image que j’ai eue en commençant le scénario, c’est cette scène un peu christique, spirituelle, lors de son sauvetage en mer en 2011. Elle est seule au milieu de l’océan, le ciel et la mer ne font plus qu’un et il y a cet hélicoptère qui vient la sauver et qui semble en même temps menaçant. On a beaucoup travaillé sur la bande-son. »

Géraldine Danon a donc préféré achever son récit à cet instant, occultant la dernière partie de la vie de son amie mais pour le reste, la réalisatrice n’a rien voulu dissimuler. Et surtout pas les excès qui ont accompagné la navigatrice tout au long de sa carrière. Ses penchants pour l’alcool, les hommes, le sexe ne sont pas passés sous silence. « Dans la mise en scène, il faut faire le moins de concessions possibles et je suis naturellement quelqu’un qui n’en fait qu’à sa tête, sourit Géraldine Danon. On a pu me demander de faire quelque chose de plus « feel-good »mais je ne me voyais pas raconter Flo sans évoquer ses excès. Elle est avant tout solaire mais on ne peut pas côtoyer le soleil et les étoiles, si on n’a pas des parts d’ombre. Flo était une femme extrême à tous points de vue : extrêmement forte, extrêmement fragile… Une boulimique de la vie. Je ne pouvais pas en faire quelqu’un de lisse. »

Selon Géraldine Danon, « un marin , c’est quelqu’un qui côtoie les éléments, qui vit des moments de grande extrémité, de spiritualité. Comme pour Romy Schneider, dont la vie privée est intiment liée à sa carrière d’actrice, la vie sentimentale de Flo a influencé sa carrière sportive. C’était une grande amoureuse, ça transpirait de sa personne, ça aurait été un non sens de ne pas l’évoquer.  C’est parce que Jean-Luc Parisis l’a contrainte à rester à terre qu’elle a trouvé la volonté de gagner la Route du Rhum et c’est parce que certains marins et notamment De Kersauson l’ont fait souffrir, qu’elle a trouvé la gnaque pour relever d’autres défis. »

Avec l’aide, pour l’adaptation du scénario, de l’écrivain Yann Queffelec, auteur d’un livre posthume sur Florence Arthaud, Géraldine Danon a donc dépeint ce monde des marins qu’elle connaît si bien, elle qui a vécu en couple avec Titouan Lamazou et aujourd’hui avec Philippe Poupon. « Les marins dont je parle sont des amis, je ne pense pas les avoir trahis dans ce film », précise-t-elle.

Dans son casting, après avoir vu à l’oeuvre quelques grandes actrices françaises, la réalisatrice a eu un coup de coeur pour Stéphane Caillard, capable d’incarner la luminosité, les forces et les faiblesses de la navigatrice. « C’est presque le rôle d’une vie, un cadeau, un rôle physique, un rôle d’icône. »

Elle a aussi visé juste en confiant le rôle d’Olivier de Kersauson à Alexis Michalik. « C’est un rôle impressionnant, celui d’un personnage haut en couleur, confie-t-il. Je connaissais le monde de la voile de loin et j’ai découvert plein de choses en lisant le scénario. Je pensais avoir deux scènes mais à la lecture du scénario je me suis rendu compte de son importance dans le film. »

Battante, Géraldine Danon a attendu le premier jour de tournage pour être certaine que le film se ferait, qu’il serait bien financé. Elle n’a pas non plus cherché la facilité d’un décor de studio sur fond vert pour rendre crédible les scènes en mer. « L’équipe a tourné en Guadeloupe et en Bretagne en s’adaptant presque en temps réel à ce qui se passait autour de nous », précise-t-elle. Il lui manquait néanmoins des scènes de « gros temps ». Elle a donc guetté le bon moment pour se rendre au large des Îles du Frioul à Marseille pour obtenir ce qu’elle souhaitait et donner encore plus de relief à son premier long métrage.

« Flo » de Géraldine Danon avec Stéphane Caillard, Alison Wheeler et Alexis Michalik. Durée : 2 h 05. En salle depuis ce mercredi 1er novembre.

Entre Florence Arthaud et Olivier De Kersauzon, l'histoire d'amour fut intense. PHOTO LAURA POUPON
Stéphane Caillard est parfaite dans le rôle de Florence Arthaud. PHOTO LAURA POUPON

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux.

Marie Déboul, une humoriste féministe qui n’a jamais renoncé à sa vie d’artiste

Dès son plus jeune âge, Marie Déboul a rêvé de brûler les planches. Que ce soit dans les rangs de l’école ou dans sa...

Le musée de l’illusion va mettre à mal tous vos repères

En quête d’idées de sortie pour agrémenter les premières semaines des vacances d’été ? Planète Lille a testé pour vous le...

Bruno Berberes est venu détecter de nouveaux talents à Lille

En préambule du concert donné samedi soir au Casino Barrière de Lille dans le cadre de la tournée d’été The Voice, des...

Clara Luciani s’est lancée dans le doublage voix avec « Zak et Wowo, la légende de Lendarys »

Depuis ce mercredi 3 juillet, les enfants, petits et grands, peuvent se rendre dans les salles obscures suivre les...

Claire Chust a croisé du beau monde dans son embouteillage

Fort du succès du premier opus, David Charhon a décidé de se replonger dans L’incroyable embouteillage en invitant, une...

L’ex-miss France, Rachel Legrain-Trapani, sur les planches et déjà à Avignon

Après moins de trois mois d’expérience du théâtre, Rachel Legrain-Trapani va découvrir, dès ce mardi 2 juillet, le festival...

Julie Botet va présenter son Bébé au festival d’Avignon

Parmi les dix spectacles retenus cette année par le Conseil régional des Hauts-de-France pour un accompagnement au Festival...

La tournée « The Voice » a mis le feu au Casino Barrière de Lille

Depuis son lancement en 2012, le télé-crochet musical de TF1 a conquis ses lettres de noblesse. The Voice a révélé une...

Chantal Ladesou est toujours aussi débordante d’énergie

Que ce soit au théâtre avec la pièce 1983 ou dans son seule en scène On the road again ; au cinéma dans Chasse gardée (avec...

Les confidences de Nathalie Marquay-Pernaut

Invitée du salon du livre de Bondues au mois de mars, l’ex-miss France Nathalie Marquay-Pernaut, native de Comines, était,...
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x