Eric Antoine s’est régalé sur la saison 2 des « Traîtres » sur M6

10/07/2023 | A vos télécommandes, Actualités, Télé

Eric Antoine entouré des 18 personnalités de la saison 2. Photo Etienne Jeanneret:/M6

Magicien, humoriste, metteur en scène… Eric Antoine jongle, depuis des années, avec différentes casquettes et celle d’animateur prend de plus en plus d’épaisseur année après année sur M6, qui en a fait une des figures fortes de la chaîne.

Pour la deuxième saison consécutive, l’homme sera dès ce mercredi 12 juillet (21 h 10) aux manettes de l’émission de divertissement, « Les traîtres seront-ils démasqués ? », un jeu où 18 personnalités sont regroupées dans un château. Certaines seront désignées traîtres, les autres seront considérées comme loyales mais personne ne sait qui est qui et le but des uns comme des autres sera d’éliminer tous les membres de l’autre catégorie, sans se faire éliminer soi-même.

Stratégies, alliances, instinct, bluff, trahisons… Tout est bon pour aller au bout de cette aventure avec à la baguette un Eric Antoine qui se délecte de son statut : « L’an passé, je découvrais ce rôle de méchant, j’y suis allé en mettant les doigts de pieds dans l’eau. Cette fois, j’ai plongé la tête la première, c’était tellement plaisant de jouer ce personnage de salopard », sourit-il.

Car sa mission première est bien de fausser les cartes, de troubler les esprits, d’emmener les candidats sur de fausses pistes même si ces derniers sont les vrais maîtres du jeu. « Je suis très content du casting (1), il y a un éclectisme dingue, se réjouit Eric Antoine. Entre Jean Lassalle et Norbert Tarayre, ce n’est pas vraiment la même carte mentale. Mettre en scène ces rencontres de façon machiavélique est très jouissif. Nous étions déjà excités avant que l’émission commence avec les équipes de production rien qu’à l’idée d’imaginer comment les candidats allaient réagir à ce qu’on allait leur présenter. »

L’expérience de la première saison est là pour démontrer que tout ne se passe pas toujours comme prévu. Loin s’en faut. « L’auteur Bernard Werber, qui était sur la précédente saison, me disait justement « J’aurais voulu écrire ça que ça n’aurait pas pu se passer mieux » , poursuit Eric Antoine. Il y a tellement de rebondissements, de retournements de situations. On sait comment ça commence, on se doute à peu près de où ça va finir, mais on ne sait jamais le chemin qu’ils vont emprunter entre deux. Et ça offre des moments délicieux, notamment ceux où ça commence à péter des plombs. »

Si l’émission reste avant tout un jeu, les conditions ne sont pas si simples avec l’interdiction d’échanger en dehors des tournages avec les autres candidats, des « nounous » étant en permanence aux côtés des personnalités pour s’assurer qu’aucune information ne fuite, sans oublier l’usure et la météo : «  Pour les personnalités comme pour les 120 personnes présentes sur le plateau, ce sont quand même dix jours avec 3 à 4 heures de sommeil, parfois des températures de 3 ou 4 degrés près d’un lac gelé, avec des odeurs de feu de bois qui ne vous quittent plus, tu ne vis pas vraiment la soirée de ta « life », confie Eric Antoine. C’est une expérience physique, psychique et forcément avec la fatigue tu tombes sur de l’humain. Et c’est chouette à voir. »

Ce qui l’est moins pour ce grand bavard, c’est de devoir se tenir éloigné des candidats : « Dès que je finis de tourner, je m’éloigne d’eux pour ne pas faire des lapsus, même quand je m’adresse à eux, en leur disant « chers traîtres, chers loyaux », je dois faire attention à ce que mon regard ne me trahisse pas, avoue-t-il. Le secret, c’est le sujet de cette émission. »

Ce qu’il retient de cette deuxième saison ? «  Les moments à la table ronde sont toujours incroyables, une vraie allégorie de notre société, assure-t-il. On voit le pouvoir de ceux qui parlent le mieux. Qu’ils soient justes ou pas, éthiques ou pas, gentils ou pas, il suffit de posséder l’art oratoire pour convaincre. Quand je m’en suis aperçu, ça m’a vraiment inquiété, c’est tellement ce que l’on vit dans nos quotidiens. »

(1) Les 18 concurrents de cette édition 2023 sont la chanteuse Natasha Saint-Pier ; l’homme politique Jean Lasalle ; l’ancienne championne d’escrime Laura Flessel ; l’humoriste Kheiron ; Kristofer Hedia, le petit prodige belge de l’émission « N’oubliez pas les paroles » ; le cuisinier Norbert Tarayre ; les comédiens Vincent Desagnat et Charlotte de Turckheim ; l’animateur Guillaume Pley ; l’ex-miss France Nathalie Marquay-Pernault et son fils Tom ; l’aventurier de Koh Lanta Claude Dartois ; la présentatrice météo Genifer Demey ; le philosophe Vincent Cespedes ; l’antiquaire Caroline Mageridon d’Affaire Conclue ou encore les youtubeurs Andy raconte, Juju fitcats et Tibo InShape.

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux.

Marie Déboul, une humoriste féministe qui n’a jamais renoncé à sa vie d’artiste

Dès son plus jeune âge, Marie Déboul a rêvé de brûler les planches. Que ce soit dans les rangs de l’école ou dans sa...

Le musée de l’illusion va mettre à mal tous vos repères

En quête d’idées de sortie pour agrémenter les premières semaines des vacances d’été ? Planète Lille a testé pour vous le...

Bruno Berberes est venu détecter de nouveaux talents à Lille

En préambule du concert donné samedi soir au Casino Barrière de Lille dans le cadre de la tournée d’été The Voice, des...

Clara Luciani s’est lancée dans le doublage voix avec « Zak et Wowo, la légende de Lendarys »

Depuis ce mercredi 3 juillet, les enfants, petits et grands, peuvent se rendre dans les salles obscures suivre les...

Claire Chust a croisé du beau monde dans son embouteillage

Fort du succès du premier opus, David Charhon a décidé de se replonger dans L’incroyable embouteillage en invitant, une...

L’ex-miss France, Rachel Legrain-Trapani, sur les planches et déjà à Avignon

Après moins de trois mois d’expérience du théâtre, Rachel Legrain-Trapani va découvrir, dès ce mardi 2 juillet, le festival...

Julie Botet va présenter son Bébé au festival d’Avignon

Parmi les dix spectacles retenus cette année par le Conseil régional des Hauts-de-France pour un accompagnement au Festival...

La tournée « The Voice » a mis le feu au Casino Barrière de Lille

Depuis son lancement en 2012, le télé-crochet musical de TF1 a conquis ses lettres de noblesse. The Voice a révélé une...

Chantal Ladesou est toujours aussi débordante d’énergie

Que ce soit au théâtre avec la pièce 1983 ou dans son seule en scène On the road again ; au cinéma dans Chasse gardée (avec...

Les confidences de Nathalie Marquay-Pernaut

Invitée du salon du livre de Bondues au mois de mars, l’ex-miss France Nathalie Marquay-Pernaut, native de Comines, était,...
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x