Zaho de Sagazan a foudroyé la concurrence

10/02/2024 | Actualités, Musique

Zaho de SAGAZAN, victoire de "la meilleure chanson originale", du "meilleur album", "révélation scène" et celui de la "révélation féminine. Photo Nathalie Guyon FTV

La symphonie des éclairs a tout emporté sur son passage. Album de l’année, chanson de l’année, révélation féminine et révélation scène, Zaho de Sagazan a été la grande gagnante de la 39e cérémonie des Victoires de la musique, samedi soir à la Seine musicale.

Fière, émue mais aussi presque gênée au fil de la soirée pour les autres artistes dont elle a loué les qualités, la Bretonne est revenue sur son incroyable ascension : « Je suis quelqu’un de très sensible et un jour je me suis rendue compte qu’en pleurant sur mon piano, ça me faisait un bien fou, que ça ne faisait de mal à personne et surtout que ça faisait de jolies chansons. Ce que je pensais être mon plus grand défaut était en fait ma plus grande qualité, affirme-t-elle. être sensible, c’est une force et une faiblesse en même temps, il y a à la fois des choses magnifiques et des choses plus dures à gérer. »

La soirée de samedi entre bien sûr dans la première catégorie : « C’est génial, ce sont tellement des émotions joyeuses que c’est plus facile à gérer que des choses négatives, avoue-t-elle. J’avais envie qu’on voie ma chanson, j’ai passé trop de temps à l’écrire, je sais les mots que j’ai choisis. Je voulais les mettre en valeur. »

Présentée sur France Télévisions par un nouveau duo, composé de Léa Salamé et Cyril Ferraud, qui ont ouvert la cérémonie en dansant une valse, la soirée a été marquée par la reconnaissance de la diversité du paysage musical comme jamais par le passé. Le RnB et surtout le rap ont ainsi été particulièrement mis en avant.

La Belge Shay  a été récompensée pour la meilleure création audiovisuelle avec le clip de Commando, Damso a été primé pour le concert de l’année avec son QALF tour, Yamê et sa bécane ont été désignés révélation masculine et Gazo a partagé la Victoire de l’artiste masculin de l’année avec Vianney. « Je trouve ça génial que deux univers si différents soient récompensés, que l’on soit tous les deux vainqueurs démontre qu’il y a de la place pour tout le monde », s’est enthousiasmé ce dernier.

Une diversité musicale que n’avait pas hésité à plébisciter Zazie, présidente d’honneur de cette édition, dans son discours d’ouverture. Une diversité qui a permis, même si elle n’était pas présente pour récupérer son trophée, à Aya Nakamura d’être enfin récompensée en qualité d’artiste féminine de l’année.

Au fil de la soirée, Adèle Castillon (16 février au Splendid de Lille) , Aimé Simone, Meryl (9 mars à la Condition publique à Roubaix), Nuit incolore (12 avril au Splendid) ou encore le fantasque Julien Granel ont témoigné de la richesse de la nouvelle vague de la chanson française.

Plusieurs générations ont, enfin, offert un vrai moment d’émotion en rendant hommage dans un medley à Bernard Lavilliers, récompensé d’une Victoire d’honneur pour l’ensemble de son œuvre. Celui-ci a d’ailleurs été ému aux larmes par les interprétations de Jeanne Cherhal, Olivia Ruiz, Terrenoire, Catherine Ringer, Faada Freddy et les mots de son amie, la comédienne Sandrine Bonnaire. « Je n’ai jamais tellement écrit pour les autres donc ça fait un drôle d’effet d’entendre ses chansons reprises par ces artistes pour lesquels j’ai beaucoup de respect, a-t-il indiqué. Un auteur-compositeur a sans doute l’habitude mais moi je suis un oiseau rare. C’est beaucoup de fierté et je partage ce prix avec tous ceux qui m’ont appris les différentes musiques, je suis le représentant de tous ces gens. »

Ses fans pourront venir l’écouter le 5 juin dans Métamorphose, un concert symphonique, au Nouveau Siècle.

Photo Nathalie Guyon. FTV

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux.

Claudia Tagbo, croque-mort pour une nouvelle série de TF1

Habitué à faire rire les Français, Claudia Tagbo s’est vue proposer le rôle d’une jeune femme (Anne-Lise), dont la vie est...

Marie Déboul, une humoriste féministe qui n’a jamais renoncé à sa vie d’artiste

Dès son plus jeune âge, Marie Déboul a rêvé de brûler les planches. Que ce soit dans les rangs de l’école ou dans sa...

Le musée de l’illusion va mettre à mal tous vos repères

En quête d’idées de sortie pour agrémenter les premières semaines des vacances d’été ? Planète Lille a testé pour vous le...

Bruno Berberes est venu détecter de nouveaux talents à Lille

En préambule du concert donné samedi soir au Casino Barrière de Lille dans le cadre de la tournée d’été The Voice, des...

Clara Luciani s’est lancée dans le doublage voix avec « Zak et Wowo, la légende de Lendarys »

Depuis ce mercredi 3 juillet, les enfants, petits et grands, peuvent se rendre dans les salles obscures suivre les...

Claire Chust a croisé du beau monde dans son embouteillage

Fort du succès du premier opus, David Charhon a décidé de se replonger dans L’incroyable embouteillage en invitant, une...

L’ex-miss France, Rachel Legrain-Trapani, sur les planches et déjà à Avignon

Après moins de trois mois d’expérience du théâtre, Rachel Legrain-Trapani va découvrir, dès ce mardi 2 juillet, le festival...

Julie Botet va présenter son Bébé au festival d’Avignon

Parmi les dix spectacles retenus cette année par le Conseil régional des Hauts-de-France pour un accompagnement au Festival...

La tournée « The Voice » a mis le feu au Casino Barrière de Lille

Depuis son lancement en 2012, le télé-crochet musical de TF1 a conquis ses lettres de noblesse. The Voice a révélé une...

Chantal Ladesou est toujours aussi débordante d’énergie

Que ce soit au théâtre avec la pièce 1983 ou dans son seule en scène On the road again ; au cinéma dans Chasse gardée (avec...
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x