Lynda Lemay promet un concert unique à Lille

06/12/2023 | Actualités, Concerts, Musique

Lynda Lemay est proche de boucler son défi. Photo Sébastien Saint-Jean

Tout juste sortie d’une intense période de créations, Lynda Lemay vient à la rencontre de son public sur scène avec une date toujours très attendue ce jeudi 7 décembre (20 h 30) au théâtre Sébastopol de Lille…

Vous avez relevé votre défi de sortir onze albums de onze titres en 1111 jours, vous sentez vous dans la peau d’Hercule qui a accompli ses douze travaux ?

« Je ne sais pas dans quel état se sentait Hercule à la fin mais je ressens de mon côté une grande fatigue. J’ai tenu pendant trois ans sur l’adrénaline pour réaliser ce projet mais en réalité ça fait six ans que je courre un vrai marathon. Tout ça me donne aussi un grand sentiment de fierté. »

Les deux derniers albums sont sortis, mi-novembre, avec dans le dixième « Entre le rêve et le souvenir », des reprises de vos plus grandes chansons…

« Oui, j’ai fait une version symphonique de certaines d’entre elles. »

Et le dernier, « Le baiser de l’horizon » est un hommage à vos parents…

« Oui, c’est la seule surprise. Dès le début de cette aventure, j’avais en tête les thèmes que je voulais aborder, le côté sombre de l’humain, la dépendance, les troubles mentaux… Je n’avais pas imaginé un album hommage. C’est tout ce marathon qui m’a inspiré cette conclusion. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont laissé faire ce métier, qui ont trouvé les mots pour m’encourager. Je parle beaucoup de fin de vie, de mort, de deuil, c’est un peu tristounet mais c’est très tendre.  J’ai accompagné mon père jusqu’au bout et même dans cette dernière épreuve il a été fort. Je trouve aussi ma mère très courageuse dans son deuil. »

Que retenez-vous de toute cette aventure ?

« C’était une grande recherche de sens, j’avais tellement de choses à conter. J’ai dépassé la cinquantaine, je vais dans l’autre partie de ma vie, je tire doucement vers le vieillissement et c’était l’occasion de faire ce que je n’étais pas sûre de pouvoir faire plus tard. »

Quand on a passé autant de temps à écrire, composer, enregistrer en studios, est-ce que le besoin de venir partager sur scène est encore plus fort ?

« En plus du show qui est déjà très généreux et que j’ai rôdé avec deux musicien, j’ai demandé aux gens un peu partout de faire des demandes spéciales. Je crois que Lille détient le record, je ne sais pas à quelle heure on va finir (rires). Il y a autant de demandes de chansons anciennes que de nouvelles. J’aurais pu décider de faire un tirage au sort parmi les demandes mais j’essaie de faire plaisir à tout le monde et je travaille donc jour et nuit, notamment pour constituer des medleys qui soient intéressants. Même s’il y a une grosse base commune, ce n’est donc jamais le même spectacle de A à Z. »

Dans cette tournée, vous n’aviez que l’embarras du choix. Est-ce que ça a été difficile de décider quelles chansons vous alliez proposer ?

«J’avais mis la priorité sur les nouveautés comme l’envie d’être une nouvelle artiste, de se faire découvrir avec nouvelles chansons, d’intéresser les gens avec de nouvelles histoires. Quand je demande au public quelle est leur chanson préférée dans mon répertoire, c’est rarement la même réponse, même s’il y a des incontournables comme Les Souliers verts, Le plus fort c’est mon père ou encore Une mère. Cette diversité, c’est un beau compliment. Quand je finis un concert, j’ai l’impression d’avoir fait le tour de mon répertoire. »

Lynda Lemay est en concert ce jeudi 7 décembre (20 h 30) au théâtre Sébastopol de Lille.

Photo Sébastien Saint-Jean.

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux.

Claudia Tagbo, croque-mort pour une nouvelle série de TF1

Habitué à faire rire les Français, Claudia Tagbo s’est vue proposer le rôle d’une jeune femme (Anne-Lise), dont la vie est...

Marie Déboul, une humoriste féministe qui n’a jamais renoncé à sa vie d’artiste

Dès son plus jeune âge, Marie Déboul a rêvé de brûler les planches. Que ce soit dans les rangs de l’école ou dans sa...

Le musée de l’illusion va mettre à mal tous vos repères

En quête d’idées de sortie pour agrémenter les premières semaines des vacances d’été ? Planète Lille a testé pour vous le...

Bruno Berberes est venu détecter de nouveaux talents à Lille

En préambule du concert donné samedi soir au Casino Barrière de Lille dans le cadre de la tournée d’été The Voice, des...

Clara Luciani s’est lancée dans le doublage voix avec « Zak et Wowo, la légende de Lendarys »

Depuis ce mercredi 3 juillet, les enfants, petits et grands, peuvent se rendre dans les salles obscures suivre les...

Claire Chust a croisé du beau monde dans son embouteillage

Fort du succès du premier opus, David Charhon a décidé de se replonger dans L’incroyable embouteillage en invitant, une...

L’ex-miss France, Rachel Legrain-Trapani, sur les planches et déjà à Avignon

Après moins de trois mois d’expérience du théâtre, Rachel Legrain-Trapani va découvrir, dès ce mardi 2 juillet, le festival...

Julie Botet va présenter son Bébé au festival d’Avignon

Parmi les dix spectacles retenus cette année par le Conseil régional des Hauts-de-France pour un accompagnement au Festival...

La tournée « The Voice » a mis le feu au Casino Barrière de Lille

Depuis son lancement en 2012, le télé-crochet musical de TF1 a conquis ses lettres de noblesse. The Voice a révélé une...

Chantal Ladesou est toujours aussi débordante d’énergie

Que ce soit au théâtre avec la pièce 1983 ou dans son seule en scène On the road again ; au cinéma dans Chasse gardée (avec...
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x