La tendresse de Denis Podalydès pour Falstaff

15/05/2023 | Actualités, Concerts, Musique

Denis Podalydès a mis en scène cette nouvelle version de Falstaff. @Photo Simon Gosselin

Depuis une douzaine de jours, l’opéra de Lille accueille Falstaff, l’une des dernières œuvres de Verdi, dont la direction musicale a été confiée au chef d’orchestre italien Antonello Allemandi et la mise en scène au comédien et scénariste de la comédie française, Denis Podalydès.

«  C’est un opéra très étrange par sa grandeur comique, sa théâtralité, estime-t-il. Le sérieux s’infiltre dans la bouffonnerie, le grotesque se glisse dans le tragique comme un ruban de Môbius, ça ne cesse de tourner et de se retourner. » Denis Podalydès a ainsi décidé de situer son action dans un hôpital ancien, où Falstaff est un malade comme les autres : « Un lieu de maladie et de mort pour une action comique », sourit-il.

Séduit par la version cinématographique des années 1960 d’Orson Welles, « qui en avait fait un personnage démesurément gros, une sorte de sphère », Denis Podalydès a choisi d’aller moins loin dans les apparences physiques : « J’ai vite envisagé un Falstaff également assez épais mais quand même réaliste, en ayant la volonté de lui donner autant de volume que de grâce », confie-t-il.

L’homme ne cache pas une certaine tendresse pour son personnage principal : « Falstaff est à la fois un être massif, un ogre, un coureur de jupons mais aussi quelqu’un de raffiné, cultivé, maniant une langue merveilleuse, assure-t-il. Il est en fait le creuset de toutes les contradictions : la grâce et la graisse, l’art et le lard, le verbe ciselé et la masse protubérante, l’excès boulimique et la mesure spirituelle. »

Le metteur en scène évoque même « un vieil homme très émouvant », alors que son personnage est la cible de deux pièges, deux faux rendez-vous galant où il évite de peu la noyade, pour le premier, mais pas les coups, pour le deuxième. « Il a commis l’erreur d’écrire deux lettres d’amour en même temps à deux femmes qui sont amies et qui sont choquées par cette boursoufflure d’orgueil, rappelle-t-il. On pourrait voir en lui une sorte d’Harvey Weinstein mais il est en fait immensément sympathique. »

Falstaff est encore à l’affiche de l’Opéra de Lille,  les 16 mai (20 h), 19 mai (20 h), 22 mai (20 h) et 24 mai (20 h). Billetterie aux guichets, rue Léon Trulin à Lille, par téléphone au 03 62 21 21 21 ou par internet https://billetterie.opera-lille.fr

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux.

Claudia Tagbo, croque-mort pour une nouvelle série de TF1

Habitué à faire rire les Français, Claudia Tagbo s’est vue proposer le rôle d’une jeune femme (Anne-Lise), dont la vie est...

Marie Déboul, une humoriste féministe qui n’a jamais renoncé à sa vie d’artiste

Dès son plus jeune âge, Marie Déboul a rêvé de brûler les planches. Que ce soit dans les rangs de l’école ou dans sa...

Le musée de l’illusion va mettre à mal tous vos repères

En quête d’idées de sortie pour agrémenter les premières semaines des vacances d’été ? Planète Lille a testé pour vous le...

Bruno Berberes est venu détecter de nouveaux talents à Lille

En préambule du concert donné samedi soir au Casino Barrière de Lille dans le cadre de la tournée d’été The Voice, des...

Clara Luciani s’est lancée dans le doublage voix avec « Zak et Wowo, la légende de Lendarys »

Depuis ce mercredi 3 juillet, les enfants, petits et grands, peuvent se rendre dans les salles obscures suivre les...

Claire Chust a croisé du beau monde dans son embouteillage

Fort du succès du premier opus, David Charhon a décidé de se replonger dans L’incroyable embouteillage en invitant, une...

L’ex-miss France, Rachel Legrain-Trapani, sur les planches et déjà à Avignon

Après moins de trois mois d’expérience du théâtre, Rachel Legrain-Trapani va découvrir, dès ce mardi 2 juillet, le festival...

Julie Botet va présenter son Bébé au festival d’Avignon

Parmi les dix spectacles retenus cette année par le Conseil régional des Hauts-de-France pour un accompagnement au Festival...

La tournée « The Voice » a mis le feu au Casino Barrière de Lille

Depuis son lancement en 2012, le télé-crochet musical de TF1 a conquis ses lettres de noblesse. The Voice a révélé une...

Chantal Ladesou est toujours aussi débordante d’énergie

Que ce soit au théâtre avec la pièce 1983 ou dans son seule en scène On the road again ; au cinéma dans Chasse gardée (avec...
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x