« La belle étincelle » met joliment en lumière le problème de l’inclusion

05/10/2023 | A vos télécommandes, Actualités, Télé

Inspirée d’une histoire vraie, « La belle étincelle », diffusée ce jeudi 5 octobre à 21 h 10 sur M6 traite de la complexité de l’insertion professionnelle pour les personnes porteuses de handicaps. Un sujet sensible pour une fiction très juste avec un superbe casting mixant comédiens confirmés (Mélanie Doutey, Lionel Astier, Bernard Campan) et jeunes en situation de handicap, dont certains qui n’avaient jamais connu de tournages.

Essayer de faire bouger les lignes en changeant le regard porté sur les jeunes en proie à différents handicaps, notamment du spectre autistique, sans tomber dans le pathos ou quelque chose de plombant mais en véhiculant plutôt des messages et des émotions par le biais de la comédie : voilà le défi fixé par le réalisateur Hervé Mirman et l’un des producteurs Fabrice Goldstein, concerné au premier plan par le sujet, son fils Pierrot (qui joue d’ailleurs dans la fiction) étant lui-même atteint de troubles cognitifs et officiant comme serveur dans l’établissement à l’origine de la fiction.

« La belle étincelle » est, en effet, un vrai restaurant dans le XVe arrondissement de Paris qui se distingue par la qualité de sa carte mais aussi par la spécificité de son personnel, composé en grande partie de salariés porteurs de handicaps.

« En lisant le scénario, je me suis dit youpi, enfin un film qui traite du handicap en restant positif, qui donne de l’espoir, qui parle de combat, d’engagement, de persévérance. En France, nous sommes de mauvais élèves dans le domaine de l’inclusion, nous avons d’ailleurs été épinglés au niveau européen », souligne Mélanie Doutey.

Un projet atypique

La comédienne incarne ici le rôle de Virginie, maman de Noé (Gauthier Gagnière), 20 ans, qui souffre de troubles du spectre autistique, et qui enchaîne les petits boulots sans réussir à les conserver à cause de son handicap. Elle décide alors de prendre les choses en main en créant elle-même son restaurant inclusif. Dans cette aventure, elle va pouvoir compter sur le soutien de Gérard (Lionnel Astier) pour l’aider à gérer l’établissement et va croiser le chemin de Philippe Lamarck, un chef étoilé habitué des grandes cuisines, sur le déclin en raison notamment de son très mauvais caractère et qui va, même si ce ne sera pas gagné au départ, voir progressivement sa flamme pour le métier ravivée grâce à son expérience à « La belle étincelle ».

« Ce n’est pas souvent que l’on nous propose ce type de projets, un film avec de l’engagement et de la légèreté, un film touchant et drôle, enchaîne Bernard Campan. Le scénario sonnait juste dès le départ mais l’essentiel était de jouer avec ces jeunes. Si ça n’avait pas été le cas, je ne l’aurais sans doute pas fait. Ça nous a obligés à sortir de notre routine. On a fait des lectures ensemble pour se découvrir, apprendre à se connaître. »

« Ils ont été exemplaires, concentrés et impliqués tout le temps, à 100 %. ça a été une leçon pour nous et un grand bonheur ce tournage, ça me ravit car je trouve que lorsqu’elle propose ce genre de choses, la télévision est tout à fait à sa place », abonde Lionnel Astier.

Des jeunes bluffants

Pour les jeunes comédiens, l’expérience a évidemment été fabuleuse , même si certains avaient déjà une expérience, à l’image d’Angélique Bridoux et Vincent Chalambert, membres de la troupe de théâtre du Cristal. Le dernier nommé en était d’ailleurs déjà à son troisième tournage après avoir notamment obtenu un rôle principal dans « La marginale » avec Corine Masiero .

D’autres, comme Pierrot, faisaient vraiment leurs premiers pas devant une caméra et ont pu compter sur les précieux conseils de comédiens expérimentés, qui assurent avoir beaucoup reçus et appris en retour. « C’est fou tout ce qui se passe dans leurs yeux derrière on ramait pour être à la hauteur », sourit Mélanie Doutey, très sensible à la cause et aux luttes que doivent mener les parents au quotidien.

 « La belle étincelle », ce jeudi 5 octobre (21 h 10) sur M6.

La belle étincelle est portée par un superbe casting mêlant comédiens confirmés et jeunes porteurs de handicap. Photo Cécile Rogue/Summertime/M6
Lionel Abelanski a retrouvé la plupart des ses camarades de l'équipe médicale.  Photo Philippe Leroux/VEMA/TF1

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux.

Marie Déboul, une humoriste féministe qui n’a jamais renoncé à sa vie d’artiste

Dès son plus jeune âge, Marie Déboul a rêvé de brûler les planches. Que ce soit dans les rangs de l’école ou dans sa...

Le musée de l’illusion va mettre à mal tous vos repères

En quête d’idées de sortie pour agrémenter les premières semaines des vacances d’été ? Planète Lille a testé pour vous le...

Bruno Berberes est venu détecter de nouveaux talents à Lille

En préambule du concert donné samedi soir au Casino Barrière de Lille dans le cadre de la tournée d’été The Voice, des...

Clara Luciani s’est lancée dans le doublage voix avec « Zak et Wowo, la légende de Lendarys »

Depuis ce mercredi 3 juillet, les enfants, petits et grands, peuvent se rendre dans les salles obscures suivre les...

Claire Chust a croisé du beau monde dans son embouteillage

Fort du succès du premier opus, David Charhon a décidé de se replonger dans L’incroyable embouteillage en invitant, une...

L’ex-miss France, Rachel Legrain-Trapani, sur les planches et déjà à Avignon

Après moins de trois mois d’expérience du théâtre, Rachel Legrain-Trapani va découvrir, dès ce mardi 2 juillet, le festival...

Julie Botet va présenter son Bébé au festival d’Avignon

Parmi les dix spectacles retenus cette année par le Conseil régional des Hauts-de-France pour un accompagnement au Festival...

La tournée « The Voice » a mis le feu au Casino Barrière de Lille

Depuis son lancement en 2012, le télé-crochet musical de TF1 a conquis ses lettres de noblesse. The Voice a révélé une...

Chantal Ladesou est toujours aussi débordante d’énergie

Que ce soit au théâtre avec la pièce 1983 ou dans son seule en scène On the road again ; au cinéma dans Chasse gardée (avec...

Les confidences de Nathalie Marquay-Pernaut

Invitée du salon du livre de Bondues au mois de mars, l’ex-miss France Nathalie Marquay-Pernaut, native de Comines, était,...
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x