Jim Bauer : « The Voice m’a offert une caisse de résonance plus importante »

12/10/2023 | Actualités, Concerts, Musique

Jim Bauer prépare la sortie de son nouvel album

La seizième édition du « Cocktail musical » concocté par la ville de Wattignies débute ce vendredi 13 octobre (20 h 30) avec le groupe Vitesse 80  et s’achèvera dimanche 15 (16 h) avec le Belge Marka. Entre les deux, le samedi 14 (20 h 30), le public du centre culturel Robert Delefosse aura l’occasion de voir à l’oeuvre Jim Bauer que le grand public a découvert lors de la saison 10 de « The Voice » sur TF1.

Jim, vous allez prochainement sortir un nouvel album. Le public de Wattignies aura, j’imagine, l’honneur de découvrir quelques titres en avant-première ?

« Oui, j’avais envie de faire comme certains groupes qui, par le passé, venaient jouer les morceaux sur scène avant que l’album ne sorte ou même qu’il ne soit fini. Ça permet de voir comment les gens réagissent et de commencer à faire vivre les chansons. »

Cette pré-tournée permet d’appréhender la sortie de l’album avec plus de sérénité ?

« Je n’irais pas jusque-là, même si les réactions du public nous ont confortés dans nos idées. On ne maîtrise jamais totalement tous les paramètres à la sortie d’un album. »

Que vous a offert votre passage dans l’émission « The Voice » ?

« Une caisse de résonance plus importante. J’appartenais au monde de la musique indépendante, un monde qui a des libertés artistiques mais qui touche moins le grand public. Un monde qui ne parle pas trop avec celui de la musique populaire. Je trouve que ce modèle bipolarisé avec la musique underground ou indépendante d’un côté et populaire de l’autre est un peu ringard, dépassé. Je trouvais bien de se montrer dans une émission qui permet de toucher une grosse audience, à condition de se montrer réellement, pas de se grimer, même s’il faut faire avec les codes du jeu. J’ai quand même été très libre, j’ai pu proposer qui j’étais. »

On dit souvent que les grands gagnants ne sont pas forcément ceux qui ont remporté l’émission. On a l’impression que c’est vraiment le cas pour vous ?

« J’ai kiffé mon aventure, j’ai pris des followers mais je continue ma vie. Je ne voulais pas gagner l’émission même si j’ai joué le jeu pendant les tournages. Si on regarde bien, on voit d’ailleurs que je fais « yes » quand ils annoncent le résultat entre Marghe et moi. Je sais que pour beaucoup de gens, c’est difficile à comprendre qu’on ne veuille pas gagner. »

Y-a-t-il un équilibre à trouver entre ce que vous souhaitez proposer sur scène et ce qu’une partie de votre public attend de vous depuis l’émission ?

« Il n’y a pas de réponse binaire. J’accepte l’idée que je ne vais pas récupérer les 6 millions de personnes qui suivaient The Voice mais juste ceux qui vont vibrer avec ce qui me fait vibrer, les morceaux que j’aime. Je suis en harmonie avec ça. On ne gagne pas à être autre chose que soi-même. Dans ce type de programmes, les gens découvrent les artistes non pas tels qu’ils sont mais tels qu’ils s’adaptent. J’essaie de créer un pont entre les deux. Je fais encore deux reprises. Il y a ma version d’Aline, qui, finalement, représente bien ce que je suis en tant qu’artiste. Après, je ne peux passer à coté de « Tata Yoyo », même si c’est ce qui s’éloigne le plus de ce que je veux faire. »

Vous aimez ne pas être enfermé dans une case, explorer différents styles musicaux…

« C’est vrai mais c’est un discours qui ne passe pas trop dans le milieu, les gens ont besoin d’avoir une proposition pas trop large et pas trop complexe. Beaucoup de personnes me disent ces derniers temps : « Ah tu t’es trouvé », alors que notre rôle est à l’inverse d’être en permanence dans la  recherche. Une œuvre, que ce soit une peinture, un film, un album, c’est la photographie d’un instant mais on évolue et je ne suis déjà plus forcément celui que j’étais quand j’ai écrit l’album mais ce qui compte c’est d’avoir été sincère à l’époque et je me sens chaud pour le défendre sur scène. »

Vous écrivez aussi pour d’autres artistes, vous n’aviez pas besoin d’être pleinement centré sur vos projets ?

« Non car certains artistes nourrissent ce que l’on fait, ils permettent de nous remettre en marche, de retrouver de l’inspiration, de l’envie. Après, d’autres sont parfois plus loin de nous et il y a le risque de se déconnecter de ce que l’on est mais dans mon cas, je n’avais pas besoin de créativité pour des projets solo pendant deux ans. Ma mixtape était déjà quasiment prête avant que je participe à The Voice. »

Jim Bauer en concert samedi 14 octobre 2023 (20 h 30) au centre culturel Robert Delefosse de Wattignies. Il sera aussi au théâtre de Denain, le vendredi 3 novembre à 20 h 30. 

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux.

Claudia Tagbo, croque-mort pour une nouvelle série de TF1

Habitué à faire rire les Français, Claudia Tagbo s’est vue proposer le rôle d’une jeune femme (Anne-Lise), dont la vie est...

Marie Déboul, une humoriste féministe qui n’a jamais renoncé à sa vie d’artiste

Dès son plus jeune âge, Marie Déboul a rêvé de brûler les planches. Que ce soit dans les rangs de l’école ou dans sa...

Le musée de l’illusion va mettre à mal tous vos repères

En quête d’idées de sortie pour agrémenter les premières semaines des vacances d’été ? Planète Lille a testé pour vous le...

Bruno Berberes est venu détecter de nouveaux talents à Lille

En préambule du concert donné samedi soir au Casino Barrière de Lille dans le cadre de la tournée d’été The Voice, des...

Clara Luciani s’est lancée dans le doublage voix avec « Zak et Wowo, la légende de Lendarys »

Depuis ce mercredi 3 juillet, les enfants, petits et grands, peuvent se rendre dans les salles obscures suivre les...

Claire Chust a croisé du beau monde dans son embouteillage

Fort du succès du premier opus, David Charhon a décidé de se replonger dans L’incroyable embouteillage en invitant, une...

L’ex-miss France, Rachel Legrain-Trapani, sur les planches et déjà à Avignon

Après moins de trois mois d’expérience du théâtre, Rachel Legrain-Trapani va découvrir, dès ce mardi 2 juillet, le festival...

Julie Botet va présenter son Bébé au festival d’Avignon

Parmi les dix spectacles retenus cette année par le Conseil régional des Hauts-de-France pour un accompagnement au Festival...

La tournée « The Voice » a mis le feu au Casino Barrière de Lille

Depuis son lancement en 2012, le télé-crochet musical de TF1 a conquis ses lettres de noblesse. The Voice a révélé une...

Chantal Ladesou est toujours aussi débordante d’énergie

Que ce soit au théâtre avec la pièce 1983 ou dans son seule en scène On the road again ; au cinéma dans Chasse gardée (avec...
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x