« In vino veritas » dans  Les gouttes de Dieu pour Fleur Geffrier

26/05/2024 | A vos télécommandes, Actualités, Séries, Télé

Tomohisa Yamashita (Tomine Issei) et Fleur Geffrier (Camille Léger) vont s'affronter dans un duel d'oenologie. Photo Jean-Philippe Balter/Dynamic/ FTV

Présentée lors du festival Séries Mania de Lille et déjà diffusée sur Apple TV+, la série Les gouttes de dieu, arrive ce lundi 27 mai sur France 2 (21 h 10). Un voyage œnologique entre France, Japon et Italie ; une quête d’identité sur fond de duel pour l’obtention du prestigieux héritage d’Alexandre Léger (Stanley Weber), créateur d’un guide des vins de renommée mondiale, entre sa fille naturelle, Camille Léger (Fleur Geffrier), et son élève prodige qu’il considérait comme son fils spirituel, Tomine Issei (Tomahisa Yamashita). 

Fleur, quel était votre rapport à l’œnologie avant de recevoir le scénario ?

«  J’étais une amatrice de vin comme beaucoup de monde mais je ne m’y connaissais pas particulièrement. On a donc travaillé quelques semaines avant le début du tournage avec le sommelier Sébastien Pradal. Il nous a expliqué les différentes étapes pour reconnaître un vin : par la vue, par le nez, tenir le verre par le pied, faire tourner le vin pour l‘aérer puis l’analyse gustative par la bouche. Tout ce que j’ai appris, on le voit dans l’épisode 2 de la série. »

Au-delà de cet aspect didactique sur le vin, la série évoque la question de l’héritage, aussi bien matériel que dans le sens de la transmission. C’est un thème qui vous parle ?

« Je crois que c’est une thématique universelle, qui nous concerne tous, hommes comme femmes. Ce qui se passe dans notre enfance nous forge, les problèmes que l’on connaît en étant adulte sont liés à ce que l’on a vécu en étant petit : un traumatisme, une éducation particulière. C’est un sujet vaste inépuisable. Comment se définit-on ? Par nos parents, nos racines, notre environnement… »

La série est l’adaptation d’un manga à succès. Est-ce que vous le connaissiez avant qu’on vous propose ce rôle et est-ce que vous l’avez lu avant ou après le tournage ?

« Je ne le connaissais pas du tout et pour tout dire j’étais étonnée qu’un manga existe autour du vin, je trouvais ça atypique et curieux. J’ai commencé à le lire une semaine avant le début du tournage et j’ai très vite vu que c’était vraiment une adaptation, qu’il y avait de vrais différences, ne serait-ce que dans les personnages principaux mais j’ai assez vite arrêté de le lire parce que je ne voulais pas être trop influencée. »

Vous avez tourné en partie à Tokyo, le Japon, la culture japonaise, ça vous intéressait ?

« Oui, je ne sais pas trop comment l’expliquer mais ça m’attire depuis que je suis toute petite. J’ai lu des mangas mais je me suis surtout tournée vers les animés, les plus connus, comme One Piece, Naruto… En revanche, je n’étais jamais allée là-bas, ça a été un beau cadeau de partir une douzaine de jours à Tokyo, d’autant que j’ai bien eu le temps en dehors des tournages pour visiter. »

Une deuxième saison vient d’être annoncée. On imagine que c’est un plaisir de pouvoir développer un peu plus le personnage de Camille Léger ?

« Oui, je suis très contente, c’est la première fois que ça m’arrive vraiment. J’avais eu un petit rôle dans une série allemande qui était devenu plus important en saison 2 mais là enchaîner deux saisons avec un personnage principal c’est autre chose. L’action se passe trois ans après la saison 1 et j’ai vraiment hâte de retrouver ce personnage et de voir comment va se développer la relation entre Camille et Tomine.

« Les gouttes de dieu », 3 premiers épisodes ce lundi 27 mai (21 h 10) sur France 2.

 

Partagez l’article sur vos réseaux sociaux.

Claudia Tagbo, croque-mort pour une nouvelle série de TF1

Habitué à faire rire les Français, Claudia Tagbo s’est vue proposer le rôle d’une jeune femme (Anne-Lise), dont la vie est...

Marie Déboul, une humoriste féministe qui n’a jamais renoncé à sa vie d’artiste

Dès son plus jeune âge, Marie Déboul a rêvé de brûler les planches. Que ce soit dans les rangs de l’école ou dans sa...

Le musée de l’illusion va mettre à mal tous vos repères

En quête d’idées de sortie pour agrémenter les premières semaines des vacances d’été ? Planète Lille a testé pour vous le...

Bruno Berberes est venu détecter de nouveaux talents à Lille

En préambule du concert donné samedi soir au Casino Barrière de Lille dans le cadre de la tournée d’été The Voice, des...

Clara Luciani s’est lancée dans le doublage voix avec « Zak et Wowo, la légende de Lendarys »

Depuis ce mercredi 3 juillet, les enfants, petits et grands, peuvent se rendre dans les salles obscures suivre les...

Claire Chust a croisé du beau monde dans son embouteillage

Fort du succès du premier opus, David Charhon a décidé de se replonger dans L’incroyable embouteillage en invitant, une...

L’ex-miss France, Rachel Legrain-Trapani, sur les planches et déjà à Avignon

Après moins de trois mois d’expérience du théâtre, Rachel Legrain-Trapani va découvrir, dès ce mardi 2 juillet, le festival...

Julie Botet va présenter son Bébé au festival d’Avignon

Parmi les dix spectacles retenus cette année par le Conseil régional des Hauts-de-France pour un accompagnement au Festival...

La tournée « The Voice » a mis le feu au Casino Barrière de Lille

Depuis son lancement en 2012, le télé-crochet musical de TF1 a conquis ses lettres de noblesse. The Voice a révélé une...

Chantal Ladesou est toujours aussi débordante d’énergie

Que ce soit au théâtre avec la pièce 1983 ou dans son seule en scène On the road again ; au cinéma dans Chasse gardée (avec...
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x